Matt Cutts et la lutte anti-spam internationale

Le responsable anti-spam de Google, Matt Cutts, répond à une nouvelle question d’un internaute concernant le travail de Google pour lutter contre le spam à l’échelle internationale, afin de savoir s’il était aussi poussé qu’aux Etats-Unis.

Les ressources de Google contre le spam

Parce que la tâche est tout de même énorme, lutter contre le spam à un échelon mondial demande du temps, des moyens et des équipes entièrement dédiées à cette activité. Ainsi, l’équipe webspam de Google compte deux types d’employés : les ingénieurs développant les algorithmes et ceux combattant manuellement le spam, appelés « Quality Team ».

Pour être efficace sur l’ensemble du web et du globe, Google possède donc plusieurs équipes comme celle citée plus haut. Il y en a bien évidemment une à Mountain View, siège de la firme, notamment chargée du spam sur le territoire américain. Mais Google compte également une équipée en Europe ainsi qu’en Inde dans les nouveaux locaux du moteur de recherche à Hyderabad. Avec 3000 employés dans le pays, Google espère doubler ce nombre dans les prochaines années pour s’adapter à l’augmentation rapide du nombre d’internautes en Inde.

Une lutte anti-spam multilingue

D’après les dires de Matt Cutts, Google se concentre sur 40 langues différentes dans son combat contre le spam : pour une raison « technique « (il existe plus de 6000 langues dans le monde entier) mais également économique, car ces langues sont celles ayant le meilleur intérêt commercial. Quant aux Etats-Unis, Matt Cutts affirme que la lutte anti-spam y est plus forte qu’ailleurs, tout simplement parce que l’entreprise est américaine et que ses employés parlent avant tout anglais. C’est donc pour cela que la plupart des actions anti-spam sont d’abord entreprises aux Etats-Unis avant d’être appliquées à l’étranger.

Source : actu-google